La mise à jour qui craint pour Bellecour 2017


Rien ne sert de courir, il faut finir à point

Etonnant Bellecour 2017 : la 105ème édition des Tournois Boulistes de Pentecôte faisait écho au centenaire, disputé cinq ans plus tôt sur la place Bellecour, avec les présences de Chantal Richard Patrick Alcaraz et de Chantal Richard en finale Elite féminine et masculine, celle de Thierry Michel en M2. Du côté du matériel, le dispositif à trois caméras n'avait rien à envier à 2012, sinon que la HD était au rendez-vous, ainsi que la parabole pour un accès sécurisant à internet.

Lundi matin, avec trois quarts d'heure d'installation, tout était normal pour être en place pour les demi-finales des Super 16 féminin et masculin, attendus à partir de 09h00. La première alerte démarra à l'allumage de l'ordinateur principal, un bug obligeant à un redémarrage...qui sollicita une mise à jour. Celle majeure de Windows 10 avait été proposée lors du week-end, reportée et planifiée pour le mardi 06 juin 2017, à midi. Pas d'inquiétude à avoir, la mise à jour devait être mineure...

Relancée à 07h20, le travail de l'ordinateur pris plus de temps que prévu, beaucoup plus de temps ... A 07h50, la machine afficha le décompte en % de la mise à jour. Elle avançait à raison de 10% toutes les dix minutes ! A ce rythme, le dispositif ne serait jamais prêt pour le début des finales... La station de travail gérait la retransmission : branchée sur la parabole pour l'accès à internet, elle comprenait l'acquisition de la vidéo, la récupération du son pour les commentaires et le logiciel pour les incrustations.

Après un moment de flottement, il fallu se résoudre à passer au plan B : gérer le début du direct via le second ordinateur, gérant habituellement la gestion de la régie vidéo, la seconde sauvegarde (les images sans son ni incrustation) et servant de base de travail pour la gestion des écrits et le suivi du direct. Le plus ennuyeux était d'avoir, à terme, une archive vidéo tronquée, à remonter avec le début en son d'ambiance et la fin en prise habituelle.

Finalement, tout rentrant en ordre ... à 08h50. La machine a pu être relancée et la diffusion s'effectuer dans les conditions habituelles du direct. Une journée normale en somme, à part peut-être le spectacle offert pour ces demi-finales, qui fut une nouvelle fois splendide. Pouvait-il en être autrement, s'agissant des tournois boulistes de Pentecôte ?


Commentaires