Objectif 2024

Objectif 2024 et les Jeux Olympiques pour les sports de Boules ?

La Confédération Mondiale des Sports de Boules a choisi en fin d'année dernière (2014) l'agence de communication LunaCom pour le développement de sa stratégie marketing et communication. Avec pour objectif de faire entrer certaines épreuves des sports de boules dans le programme des jeux olympiques (source).

Dévoilée sur la page facebook de LunaCom, la maquette de la candidature propose le positionnement suivant : par des fondamentaux de jeu commun, les boules sont un même sport qui s'expriment au travers de plusieurs disciplines : la boule lyonnaise, la
pétanque, la raffa volo.

L'agence de conseils en communication a également modernisé les logos de la CMSB et de la FIPJP, à découvrir sur cette même page, même si la transposition n'a pas encore été réalisée sur les sites respectifs : site de la CMSB et site de la FIPJP.

Dès lors, quel positionnement pour le Sport Boules en France qui regroupe en son sein trois (voir quatre !) pratiques / disciplines du jeu de boule : la boule lyonnaise (sa base, sa culture), la boule sportive (un de ses développements au travers des épreuves spécifiques de tir - et de point désormais), la Raffa Volo (rattachée à la FFSB) et désormais la Boule Bretonne.

Lancée en juin dernier sur le blog, la (r)évolution culturelle proposée par Nathalie Alcaraz n'a pas encore trouvé de relais de développement (revoir l'interview). La réflexion est pourtant toujours d'actualité et avait été poursuivie par Philippe Perroud dans le Progrès en juillet 2014, posant le débat : le Sport Boules peut il faire l'économie d'un débat sur sa double culture sportive ? (lire l'article).

C'est pourtant trois ou quatre chantiers qui sont possibles, avec pour objectif leur développement 

La boule lyonnaise, celle que la majorité des licenciés pratique et aime.

La boule sportive, qui a un potentiel de développement phénoménal auprès de ceux qui sont uniquement intéressé par les tirs sportifs, par la création de différents formats de temps et d'âge (comme en athlétisme : on coure de 100 mètres à 42,195 kms et à toutes catégories d'âge).

La Raffa Volo, celle qui est très prisée en Italie mais si peu connue en France.

La Boule Bretonne, qui par son comité de l'Ouest, vient de s'affilier à la FFSB et qui aura à compter de 2015/2016 un Conseil National de la Boule Bretonne avec une autonomie financière.

Et si c'était cette dernière qui donnait la piste à suivre, avec la création de trois autres Conseils Nationaux pour la boule lyonnaise, la boule sportive, la Raffa Volo ?

Et si le Sport Boules aujourd'hui, c'était quatre disciplines ? La boule lyonnaise, la boule sportive, la Raffa Volo et, la Boule Bretonne ?

Avant d'être demain, inévitablement, regroupé sous une appellation des "sports de Boules" avec, en plus de ces quatre pratiques, la pétanque et le jeu provençal...

La maquette de LunaCom


Commentaires