LE SPORT-BOULES NICOIS EN DEUIL

C'est avec une grande tristesse que Patrick Forestier m'a appris hier soir le décès de Jean-Luc Trapani et c'est avec beaucoup d'émotion que je me charge de vous en informer également aujourd'hui.
(ceux qui le souhaitent pourront lui rendre un dernier hommage samedi 27 août 2011, à 10h00, à la paroisse de l'avenue Jean Behra à Nice).

Mes pensées et mes sympathies vont à son épouse Colette et à ses enfants. Je prends part à votre peine.

Jean-Luc, tu  faisais parti des trois personnes qui ont permis mon engagement pendant ces dernières années
dans l'initiation et la formation des jeunes.
Le travail et l'engagement que tu avais  mené au sein de ton club Sport et Gaité sur le développement de la pratique du Sport-Boules chez les jeunes m'avaient servi de modèle et de référence sur le travail à accomplir. 
Les dimanches que nous passions ensemble en compagnie des gamins lors des concours au Gallaratto ou dans nos clos respectifs, autour des terrains ou lors des repas communs, avec ton épouse, étaient des moments privilégiés qui, inconsciemment, m'incitaien à poursuite l'aventure, alors que, d'année en année, nous restions toujours à trois ou quatre clubs à s'intéresser aux minots (Sport et Gaité, Pasteur, Cagnes et Monaco), qui eux mêmes étaient de moins en moins nombreux.
Les échanges que nous pouvions avoir sur le Sport-Boules en général et les jeunes en particulier étaient toujours intéressants et souvent visionnaires, même si je ne m'en rendais compte que des mois ou des années plus tard !

En guise d'hommage à l'homme que tu étais, quelques liens vers les écrits que tu m'as consacré et vers ceux que tu as inspiré pour ce blog.
Nous avions dédié à Georges GIOMBINI le texte "L'arbre de la formation" que nous avions écrit avec Jean Claude CHATEAUZEL pour alerter sur la situation des jeunes dans le département lors de l'assemblée générale 2009. Tu le rejoins aujourd'hui et nous tenons à te dédier, avec Jean Claude, également ce texte.

Adieu l'ami. Nous te rejoindrons également un jour.

L'arbre de la formation : 1/4 , 2/4 , 3/4 , 4/4 







Commentaires

  1. je me joins a toi CHRISTOPHE en ce moment douloureux pour sa famille vers qui vont mes pensées et sympathies.Comme tu l'écris encore un MONSIEUR des boules qui s'en va!!!Au dela des différences de points de vu que nous pouvions avoir lors de nos rencontres avec les jeunes JEAN LUC et GEORGES restent les hommes m'ayant donné l'envie de faire avancer notre SPORT BOULE.
    Adieu JEAN LUC et merci MONSIEUR!!!!!!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire